Suivre Sony France

Les lauréats des Sony World Photography Awards transforment leurs bourses Sony en œuvres de grande valeur

Communiqué de presse   •   nov 06, 2018 10:04 CET

En avril 2018, chaque photographe a reçu une enveloppe de 7 000 $ (USD) ainsi que le dernier équipement d'imagerie numérique leur offrant une totale liberté d’utilisation afin de créer des œuvres entièrement nouvelles ou leur permettant de poursuivre un projet à long terme. Prises avec des appareils photo Sony, les œuvres produites abordent des préoccupations mondiales et personnelles au travers des images capturées en Biélorussie, en Italie, en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Toutes ces œuvres seront exposées dans le cadre de l'exposition Sony World Photography Awards qui se tiendra en avril 2019 à la Somerset House de Londres.

Lancé en 2016 et organisé par la Sony World Photography Organisation, le programme de bourses Sony Grants relaie l’engagement de Sony dans son soutien aux photographes contemporains et sa contribution au développement de la culture photographique dans le monde entier. Il offre aux lauréats et finalistes des Sony World Photography Awards d'autres opportunités de développer et d'établir une relation continue avec Sony après les SWPA. Les bénéficiaires sont choisis par Sony parmi les candidats des concours Professional et Student des Awards.

Quatre boursiers issus du concours Professional :

Alys Tomlinson (Photographe de l'année 2018 et lauréate de la catégorie Discovery du concours Professional) a profité de la bourse Sony pour approfondir son projet Ex-Voto. Dans ce nouveau corpus d'œuvres, elle utilise la vidéo et la photographie pour réaliser un gros plan sur l'histoire fascinante de Vera, une religieuse biélorusse. Résidente d’un couvent rural, Vera a lié une relation profonde et spirituelle avec les chevaux sauvages dont elle s'occupe dans la ferme du couvent. Elle est aussi chargée d’enseigner à des hommes et des femmes vulnérables, y compris des toxicomanes, des anciens détenus, des survivants de violence familiale et des sans-abri, de nouvelles compétences pour les aider à se reconstruire et à donner un sens à leur vie. Influencée par des cinéastes polonais et russes, Alys Tomlinson dresse un portrait intime de l'histoire de Vera forgé au fil de témoignages personnels et empreint d'histoire, de tradition et du pouvoir de la foi.

Témoignage d’Aly Tomlinson: « La bourse Sony m'a permis de me rendre en Biélorussie afin de m’imprégner de la vie à l'intérieur d'un couvent aux côtés de Sœur Vera (présentée dans ma série 'Ex-Voto'). Ce fût une expérience fascinante lors de laquelle il m’a été permis de découvrir un monde généralement caché. La bourse m'a permis d’allier librement l'image et la vidéo numérique et, ainsi, de développer mes compétences et repousser mes limites créatives ».

Luca Locatelli (lauréat de la catégorie Paysage du concours Professional) a créé un nouveau corpus d'œuvres dans le cadre de son projet MATERIA : How we live on this planet (MATERIA : comment nous vivons sur cette planète). En cours depuis cinq ans, ce dernier observe l’attitude des citoyens face aux pressions croissantes de l'environnement et de la population sur terre. Il a concentré ses images sur Londres (Royaume-Uni) et Milan (Italie), deux capitales européennes qui, selon lui, allient tradition et modernité. Il utilise ces paysages urbains contemporains afin d’illustrer des visions possibles du futur.

Témoignage de Luca Locatelli: « Les faits sont là : aujourd'hui, la majorité de l'humanité est citadine et le combat mené pour améliorer la qualité de nos vies urbaines est l'une des grandes priorités de la planète. Le tissu et l'image des villes européennes sont le fruit d’un métissage entre histoire et modernité. Dans le cadre du programme Sony Grant, je me suis concentré sur cet aspect que j’ai utilisé pour esquisser une projection visuelle de notre avenir urbain. »

Tom Oldham (lauréat de la catégorie Portrait du concours Professional) est allé à la rencontre de la culture du bal (Ball Culture) et de ces événements communautaires LGBT initiés à Harlem dans les années 1970. Articulés autour de lieux particuliers appelés « Maisons », les bals consistent en des compétitions de joutes de danseurs et des « marches ». Dans sa série intitulée The Walk, Oldham s'est rendu à Paris, New York et Londres pour immortaliser les différents costumes, les personnages, la diversité et les histoires personnelles en coulisse de ces événements.

Témoignage de Tom Oldham: « La bourse Sony m'a permis d’élargir mon projet. Elle m’a permis de repousser les frontières de ma perspective sur mon sujet. Le programme Sony Grant estime qu'il faut aider les photographes à atteindre de nouveaux objectifs, à aller au-delà de leurs limites, et c’est une chose merveilleuse. »

Balazs Gardi (lauréat de la catégorie Sport du concours Professional) a axé sa série Can I Play? (Je peux jouer ?) sur le pouvoir de contentement et de cohésion du football dans la communauté immigrante locale de la ville californienne d’Oakland, sa ville natale. Il s'intéresse particulièrement à un groupe de jeunes, immigrés aux États-Unis et originaires de pays instables à travers le monde, et étudie comment ce sport les a aidé à se forger une identité dans ce contexte.

Au sujet de sa série, Balazs Gardi déclare : « Peu de temps après mon déménagement à Oakland, cette ville californienne a été nommée la plus diversifiée des États-Unis. Alors que l’attitude des Américains étaient de plus en plus polarisée vis-à-vis des immigrants, je cherchais des moyens de les rencontrer. L’association Soccer Without Borders (Football Sans Frontières) a commencé à travailler avec les jeunes immigrés et réfugiés il y a plus de dix ans et je me sens très chanceux de pouvoir photographier leurs extraordinaires efforts pour bâtir une communauté stable et ainsi aider ces jeunes à évoluer au sein de leur nouveau foyer. La bourse Sony m'a non seulement aidé à continuer à travailler avec cette communauté dynamique, mais m'a également fourni un accès à la plateforme afin que mon travail puisse bénéficier d’une visibilité internationale. »

Organisés par la World Photography Organisation, les Sony World Photography Awards représentent le concours photographique le plus varié au monde. L'édition 2019 est actuellement ouverte aux candidatures.

Marquant sa 12ème édition, les SWPA célèbrent la meilleure photographie contemporaine des 12 derniers mois et de tout genre. Toutes les inscriptions sont gratuites sur www.worldphoto.org/swpa. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 30 novembre 2018 pour le concours Student, jusqu’au 4 janvier 2019 pour les concours Open et Youth, et jusqu’au 11 janvier 2019 pour le concours Professional.

● Nouvelles images disponibles pour la publication sur www.worldphoto.org/press

À propos de Sony Corporation

Sony Corporation est l'un des principaux fabricants et distributeur de produits audio, vidéo, photo, technologies de l'information et de solutions de communication pour le grand public et les professionnels. Avec ses activités liées aux domaines de la musique, de la photo, des jeux vidéo et du commerce en ligne, Sony dispose d’une place unique pour être la marque mondiale d’électronique et de divertissement. Sony a enregistré un chiffre d’affaires annuel consolidé d’environ 77 milliards d'euros pour l’exercice fiscal clos le 31 mars 2018. Site web international de Sony : www.sony.net. Site Sony France : www.sony.fr

Pièces jointes

Document PDF